AccueilVoir mini compte-rendu du conseil municipal du 18 novembre 2015 à la page "au conseil munici

samedi 24 octobre 2020

Samuel PATY : #jesuisenseignant.

Il fallait se déplacer à Saint Ismier pour assister à une cérémonie digne et courte en la mémoire de Samuel Paty.

 La dépose par des enfants d'une gerbe de fleurs au pied de l'arbre de la fraternité, suivie d'une minute de silence, prolongée par la parole  d'Henri Baile, maire de la commune, en présence de Camille Gaillard-Minier députée de la 2ème circonscription, du responsable de la brigade de gendarmerie de St Ismier et d'un très nombreux public d'anonymes.

 Cette émouvante cérémonie était à la hauteur de ce que nous pouvions espérer de prise en considération du meurtre de Samuel pour avoir enseigné l'ouverture d'esprit.

JCP

 

jeudi 8 octobre 2020

4L trophy : une aventure berninoise. Jusqu'où peut-on utiliser les fonds du CCAS ?

 

On est en droit de se demander ce que Bernin est allé faire dans une pareille aventure qui, apparemment, intéressait un seul berninois : (le fils de la mairesse de l'époque) quand on apprend (autre surprise ! ) : l'attribution , par le CCAS de Bernin, d'une subvention de 750 € pour ce projet.

 Le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) joue un rôle précis et bien encadré par la loi.

Les Centres Communaux sont conçus pour veiller à la bonne accessibilité des aides sociales en général et pour prendre des initiatives au niveau local afin de lutter contre l'exclusion  et soutenir les populations les plus fragiles.

Sur ce point, sa compétence se limite au territoire de la commune.

 

Quel lien entre ce raid étudiant au Maroc et le CCAS de Bernin ?

 L'objectif, certes louable, (mais n'est ce pas un  alibi ?), se trouve sur Internet :

« grâce à cette aventure, nous apporterons à l'association Les enfants du  Désert des fournitures scolaires, des équipements sportifs et médicals »  op.cit. texte de recherche de financement de l'équipage concerné, faute comprise !

 A ceux qui s'interrogeraient sur la possibilité même d'une telle attribution, la réponse est à chercher dans la composition du CCAS : le maire en est le président, le conseil d'administration est composé d'élus et de personnes « qualifiées », le budget est autonome et ne nécessite pas de délibération en conseil municipal.

 La confiance que mettent les citoyens dans la gestion de ce budget repose sur celle qu'ils ont dans leurs représentants.

 C 'est une gestion confidentielle dans la mesure où elle vise les cas sociaux de la commune.

750 € c'est peu pour certains, mais pour ceux qui sollicitent le CCAS, ce peut être beaucoup.

DBG

mercredi 22 juillet 2020

EXTENSION DE SOITEC : fin de l'enquête publique.

L'enquête confiée à M. Tartarin s'est terminée aujourd'hui.
DBG n'a pas déposé d'observation mais soutien totalement le texte ci-dessous produit pat la FNE38  :




















































vendredi 17 juillet 2020

Après la crise, le retour à la normale ?




On aura tout entendu au plus fort de la crise sanitaire : plus rien ne sera comme avant…
L’espoir de ce changement de paradigme est entamé sous les coups de boutoir des chantres de la croissance. Il faut d’urgence redémarrer l’économie pour financer la distribution d’argent public, pour combattre la hausse du chômage, etc …
En réalité tout redevient comme avant : l’état prête aux pollueurs au nom de l’indépendance de la France et des emplois à préserver, on n’exigera aucune contrepartie chiffrée des entreprises pour les nouveaux allègements de charges sociales (souvenons-nous du CICE et de la TVA réduite des restaurateurs) … et la sécu verra son trou enfler comme les files d’attente de Pôle Emploi !
Mais assez médit de la politique gouvernementale.
Regardons ce qui est possible au niveau local. Avec une nouvelle équipe très expérimentée qui a eu le temps de se préparer pendant le confinement, nous sommes en droit d’espérer être étonnés !
Verrons-nous :
·         Une réplique communale de la Convention Citoyenne pour le Climat à ?
·         Des mesures contraignantes pour limiter l’usage de confort des véhicules thermiques ?
·         Des incitations à l’utilisation de moyens de transport doux (2 roues électriques…), ?
·         Une nouvelle méthode pour intégrer les habitants dans le processus de décision des sujets importants ?
·         La création sous l’égide de la collectivité d’un véritable pôle local multiservices (travaux d’entretien intérieurs ou extérieurs, assistance scolaire et à domicile, assistance aux déplacements …) ?
·         Une réduction des impôts locaux pour tenir compte de la baisse de service pendant la crise (Rappelons que Bernin a su annuler 3 mois de loyer du restaurant la Veyrie) ?
La liste des attentes pourrait se prolonger encore.
Nous n’avons pas été habitués par les précédents Conseils Municipaux à des prises de décision courageuses et dans le sens de la transition écologique dont plus personne aujourd’hui ne conteste la nécessité vitale. Mais l’espoir fait vivre.

Depuis 2014, notre association n’a cessé de proposer aux édiles des pistes réfléchies, mesurées pour avancer dans la bonne direction, y compris pendant la campagne électorale de 2020 où nos suggestions sont restées vaines, sans même un accusé de réception.

Mais nous sommes incorrigibles, nous persistons.
PM




vendredi 26 juin 2020

Grésivaudan : des citoyens se mobilisent.

Quand tous, politiques, journalistes, citoyens, déclarent qu'après la crise sanitaire rien ne doit plus être comme avant, mais que tous semblent tétanisés, une lueur jaillit avec un appel aux élus du Grésivaudan pour s'engager sur la voie d'une réforme courageuse et radicale.
Saluons ce courage et soutenons cette heureuse initiative.
Le texte de cet appel est placé sous l'onglet "Au conseil du Grésivaudan" ce ce blog.

Soutenez l'appel en donnant vos coordonnées à l'adresse :

gresivaudan2020@gmail.com

lundi 27 avril 2020

Aux Masques Citoyens !


La vente et la distribution de masques aux habitants restent à ce jour aléatoires. Il est important que chaque citoyen se protège et protège les autres. En attente, de masques distribués ou vendus, vous pouvez suivre les recommandations de l'AFNOR qui a publié le 27 mars une note, des schémas et patrons pour deux modèles de masques validés par 150 experts pour leur fonction anti-postillons : « modèle bec de canard » et « modèle à plis ».
site : https://masques-barrieres.afnor.org/

          Note explicative                Patron