AccueilVoir mini compte-rendu du conseil municipal du 18 novembre 2015 à la page "au conseil munici

Dossier :TENNIS


Samedi 16 janvier 2016

Rectification du DL :

Pas de participation de la Communauté du Grésivaudan. C'est noté.
Mais l'explication sur la participation du Club à hauteur de 60 000 € reste ambiguë : contribution aux "frais de financement du bâtiment ..." ! Alors ! fonctionnement ou investissement ? Ça n'est pas clair. On attend de lire la fameuse convention.





=============================================
Mardi 12 janvier 2016
Tennis couverts, le prix d'une élection ?
























Une inauguration  gênante voire honteuse, discrète voire secrète, en catimini c'est certain.

Quelques rares élus étaient présents, la population n'a pas été avertie, seuls les heureux bénéficiaires des tennis ont été invités.
On est là dans un entre-soi particulièrement choquant alors que l'équipement est public, donc financé par le contribuable, essentiellement berninois et ce à tous les titres, communal, intercommunal*, départemental, régional, il n'est pas convié à l'inauguration.

La peur était-elle si grande qu'une manifestation de désapprobation puisse s'exprimer à cette occasion ? Il faut le croire au vu de la façon de faire que la municipalité a choisie.

Pour l'information du lecteur : à ce jour le financement de la construction n'est toujours pas finalisé, la convention avec le club toujours dans les tiroirs, (cf réponse à notre demande d'information récente, ci dessous).


* Nous apprenons par l’article du DL que la communauté de communes du Grésivaudan aurait participé au financement ! Bernin 2020 mène l'enquête.

Couurier de Bernin 2020 à F. GIMBERT, Président de la communauté de communes du Grésivaudan le 12 janvier 2015 :.

M. le Président,
Nous apprenons par le DL (article relatant la cérémonie d'inauguration du 8 janvier que le Grésivaudan aurait participé au financement de cet équipement communal.
Si tel est le cas, nous souhaiterions savoir pour quel montant et à quel titre la communauté est intervenue sur un projet qui a fait l'objet d'une large opposition dans la population ainsi que le retrait de la commune de Crolles. 
Dans l'attente de votre réponse, je vous prie, M. le Président, d'agréer mes sincères salutations.
Patrick MOUTIN

Président de Bernin 2020

==============================================
Bilan de la construction des tennis couverts
Echange de courriers avec le Maire :







































Une réponse évasive qui est confirmée au Conseil Municipal du 16 décembre 2015 (voir notre compte-rendu).

===================================================


le 9 juin 2015
PETITION pour une consultation des habitants

La pétition lancée par G. Meyer a recueilli 285 signatures. Un courrier du Maire en accuse réception sans aucun commentaire.

===========================================================
12 mai 2015
Réponses du Maire aux recours gracieux :

Recours de Gilbert Meyer

Recours de Jean-François Comte


==============================================
Réponse du Maire à la lettre ouverte du 13 mars
Mail du 15 mars :


Objet : processus de décision démocratique pour les tennis couverts

Monsieur,

Je vous remercie de l’intérêt que vous portez aux affaires communales.
Les décisions communales sont prises à la majorité du conseil et concernant la réalisation des tennis couverts, 3 conseillers désapprouvent le projet.

Lorsque nous avons évoqué le désengagement de Crolles avec l’ensemble des élus, aucune proposition de projet alternatif n’a été évoquée, en dehors de rénover des voiries, ce qui n’a pas emporté l’adhésion, puisque chaque année, au moins deux points voiries seront réalisés d’ici 2020. Un détail : serait-il responsable de rénover la RD que vous évoquez, alors même qu’un projet mitoyen va voir le jour et modifier son tracé ?

Ensuite, deux discussions,
l’une en réunion publique le 6 mars, où il a été rappelé par un citoyen que ce projet figurait dans les programmes des deux maires précédents, M. Vidal et Mme Bellicard.
La seconde, lors du second débat d’orientations budgétaires du mercredi 11 mars, les trois conseillers opposés au projet n’étaient pas présents. Les éléments précis du financement ont été calés à l’issue de cet ultime ajustement.

A ce stade, chaque élu connaît son budget pour 2015 et travaille d’arrache-pied pour réaliser les projets validés, réel défi dans certains domaines.

Votre proposition d’en reparler en conseil public relève de l’évidence, si les élus ont des arguments à porter à la connaissance du public, c’est le lieu. Je donnerai les mêmes explications que dans ce courrier.

Votre appel à se mobiliser contre le projet des tennis couverts, lors du conseil municipal, relève des mouvements qu’on voit de nos jours, où le processus démocratique est nié, et qui vise à retarder les projets le plus possible.

Arguments que nous avons expliqués aux Berninois : oui, le prêt toxique (enfin nommé) est une menace, oui, les dotations, baissent, oui, nous jouons la solidarité en laissant du budget pour d’autres communes et oui, nous allons réaliser les tennis couverts attendus depuis de nombreuses années, et gérer correctement les projets sur 6 ans. Tout cela est cohérent. Nous sommes au moins d’accord sur plusieurs points.

Sachant très bien que vous ferez tout pour entraver notre action, je vous donne rendez-vous au conseil municipal.

Cécile Rocca,
Maire.


================================
Lu dans  www.lecrollois.fr   :

"15 mars 2015

Retours à la raison

Ce sont des nouvelles plaisantes à entendre et qui ragaillardissent le militant. En quelques mois, deux projets inutilement dispendieux ont été abandonnés ou reportés aux calendes grecques. La déchetterie sera maintenue sur place, Crolles ne financera pas les tennis couverts de Bernin.
Les esprits chagrins regretteront que ces nouvelles ne soient pas claironnées comme elles devraient l’être. Oyez Oyez braves gens, nous avons changé d’avis, nos contradicteurs n’avaient pas tort !
Hier encore, la majorité était Pour - à l’exception notable de Vincent Gay qui avait exprimé son opposition aux tennis couverts. Et aujourd’hui, en voici, ingénus, qui affirment avoirtoujours pensé que déménager la déchetterie serait stupide, que les tennis seraient trop couteux vus l’état de nos finances.
Concernant la déchetterie, le conseil communautaire avait approuvé à l’unanimité, par deux fois, une opération estimée à 3,7 M€ (cf les délibérations du 30 janvier 2012 et du 23 septembre 2013). Le conseil municipal de Crolles s’était aussi prononcé à l’unanimité le 20 décembre 2013.
En 2015, retour à la raison. Ouf !"

==========================================
Lettre de Bernin 2020 au Maire :

Date :             12 mars 2015
De :                 Patrick MOUTIN / Bernin 2020
A :                   Cécile ROCCA / Maire de Bernin
Objet :             TENNIS COUVERTS

Lettre ouverte.


Madame le Maire,

Vous avez tenu le 6 mars une réunion publique de présentation du budget 2015.
Les questions du public vous ont amenée à dire que la commune de Crolles se retirait du projet de tennis couverts et que la commune de Bernin assumerait seule la totalité de la dépense, investissement et fonctionnement.
Ce nouveau contexte créé par le retrait de Crolles ne fait que renforcer les arguments qui nous avaient conduits à déclarer notre opposition à ce projet  alors même que son poids financier était réparti sur les deux communes :
·       *  Les tennis couverts ne rélèvent pas de l’intérêt général. Même si le club est dans son rôle en réclamant cet équipement, le rôle de la municipalité est de discerner ce qui rélève ou pas de l’intérêt général.
·        *  Le contexte économique de baisse de recettes, d’augmentation des charges intercommunales, de risque lié à l’emprunt dit « toxique » réclame prudence et clairvoyance. Le momentest particulièrement défavorable à l’engagement d’une telle dépense.
·        Bernin, comme les autres communes aisées du territoire, est appelée à jouer la solidarité avec les communes en difficulté.
·       *   La déprogrammation de certains travaux comme la RD1090  donne l’apparence de disposer d’une trésorerie suffisante pour réaliser des tennis couverts qui ne sont qu’un centre de coût et produisent  très peu de services en retour.  Or, les projets qui sont différés restent pour la majorité à réaliser (voirie, équipements collectifs…).
L’économie générale du projet de tennis couverts, tel qu’il a été présenté au Conseil Municipal jusqu’au Conseil du 10 décembre 2014, ainsi qu’aux berninois jusqu’à « La feuille de Bernin » n°3 de février 2015, est aujourd’hui modifiée de façon très importante.
Nous disposons d’assez d’éléments pour affirmer que l’opinion publique est défavorable à ce projet en ce moment.
Nous sommes surpris de l’ardeur que vous montrez à faire aboutir ce projet quoi qu’il en coûte à la Commune. Si la loi électorale vous a permis de disposer aujurd’hui  de la possibilité de passer en force par un vote bloqué du budget, le Maire peut aussi soumettre au débat du Conseil Municipal le projet dans son nouveau contexte.
Telle est notre demande. Un simple geste pour la démocratie !

Recevez, Madame le Maire, nos respectueuses salutations.


Patrick Moutin
Président de Bernin 2020
Cidex 71, 38190 Bernin

patrick.moutin@wanadoo.fr   


======================================
Photo d'un lecteur faite le mardi 25 novembre à 17 h 45.
Assortie du commentaire "Le dernier qui sort éteint la lumière"












=============================
Bernin 2020 écrit aux élus de Crolles



========================================
On en parle à Crolles :

Le Crollois

======================================
Sondage ‘Tennis couverts » 


Oct-Nov 2014              

         
 Bernin 2020

         
Avis
Fermement opposés
Opposés
Sous condition
Favorables
Très favorables
Qu
9
20
4
1
3
Mots clés
Minorité, autres projets, trop cher, luxe
Référendum, routes, déplacements, dette, centre village
Que le club s’engage
Bon club
Club dynamique, promesse, intempéries, , enfants le mercredi
            


            
2014 11 21
Pour quelques privilégiés je trouve que c.est un peu cher !

AMG

2014 11 20
Bonjour,
Je vous prie de m'excuser pour cette réponse tardive (problèmes de santé)  de surcroît brève, peu argumentée et peu documentée...
Je suis opposée à ce projet pour plusieurs raisons :
- des raisons budgétaires : coût trop élevé par rapport au nombre d'utilisateurs (qu'une autre commune participe ou pas cela revient au même)
- un plus pour les associations sportives certes mais un impact très modéré pour l'amélioration du lien social (happy few utilisateurs).
- une fermeture paysagère avec des bâtiments en général peu esthétiques et assez hauts.
- une autre utilisation des terrains pourrait être envisagée : maraîchage par exemple, activité agricole peu présente sur la vallée du Grésivaudan
qui trouverait son débouché dans des circuits courts.
Cordialement
CB
-
2014 11 19
Bonjour à toutes et à tous,
En dehors de toute polémique partisane concernant le pour ou le contre la construction des tennis couverts, je trouve que
le moment est mal choisi pour cette dépense que je qualifierais de somptuaire (au regard de ce qui existe déjà).
En effet, dans cette conjoncture très difficile, il serait plus judicieux d'investir dans des travaux utiles, dans un premier temps,
à toute la population berninoise et à l'amélioration de sa vie quotidienne : réfection des routes, recherche de nouveaux commerces,
investissements sociaux...
C'est justement parce que ce projet a été budgété lors de la mandature précédente qu'il est démocratiquement nécessaire de demander l'avis 
des berninois. Le contexte est différent et ce n'est pas parce que des membres de l'équipe municipale actuelle ont travaillé dessus (lors du mandat précédent)
qu'il faut l'entériner en l'état. Je rappelle que plus de 60% de berninois n'ont pas voté pour l'équipe en place.
Comment procéder ? Signatures, pétition, référendum..? Cette question reste ouverte.
Bien amicalement.
SB
-
2014 11 19
Bonjour,
Dans l'immédiat, ce projet de tennis couverts me paraît inopportun par rapport à d'autres priorités nettement plus fondamentales et profitables à tous. En effet, la vie du coeur du village a, certain jours, des allures de "sinistré". Plus de pluralité de la presse, seulement "Le Dauphiné" sur un bout de comptoir, en dépannage. Il faut prendre sa voiture ou son vélo, et on en profite pour acheter le reste. Les autres commerces résistent, mais seraient en perte de vitesse. Il semble plus urgent d'étudier cette question des commerces de priorité (alimentation, tabac-presse...) et d'investir dans des solutions rapides et pérennes, pour redonner une impulsion au village. Par exemple, le village d'Herbeys vient de créer en son centre un commerce où les producteurs locaux vendent leurs produits : cela marche très bien et apporte une certaine convivialité entre les villageois. Je peux, si vous le désirez, me renseigner plus précisément.
Bien cordialement
CBG
-
2014 11 19
Les tennis couverts de BERNIN ne sont pas une priorité :
·                 Une structure importante existe déjà
·                 Cette association comporte peu d’adhérents de BERNIN
·                 Coût élevé de l’investissement à supporter par les adhérents
D’autres projets sont plus importants et plus urgents :
·         Plan de déplacement et création de pistes cyclables
·         Suite de réfection de la RD1090
·          Protection des habitants et des biens contre les crues du CRAPONOZ
·          Maison pour les anciens
 Salutations
JCV
-
2014 11 18
Objet: [Bernin 2020] Nouveau message reçu
je n'ai pas d'opposition absolue à ce tennis à la condition, s'il est financé en partie par la commune, qu'il serve aux enfants des écoles et peut-être aux jeunes

Cordialement,
PMA
+ou-

scolaires
enfants
2014 11 18 01 : 31
Bonjour,
Je comprends l'envie d'un tennis couvert que peuvent avoir les joueurs de tennis. Mais je pense qu'il y a d'autres priorités qu'il est probablement indécent de les laisser de côté. Je ne suis pas contre les décisions si elles sont prises de façon démocratiques. De tels sujets méritent un référendum ou un sondage, en tout cas une consultation large.
Salutations
Jean
Cordialement,

-
référendum
2014 11 17
Les investissements d'aujourd'hui peuvent devenir les impôts de demain si l'économie reste moribonde.
Le sport n'est pas un "parent" pauvre à Bernin ni dans la CCG.
D'autres priorités sont à prendre en compte :
1- gratuité totale de tout ce qui concerne l'école et son environnement péri-scolaire.
2- renforcer ce qui concerne la sécurité : quid de travaux sur le "torrent" de Craponoz
3- investir dans les transports en commun, comme par exemple, contribuer à des lignes budgétaires non berninoises pour que le 6020 retrouve ses terminus, une nécessité et non luxe pour tous... si on veut limiter les voitures et ne pas attendre encore des décennies une voie de tram dans la vallée du Grésivaudan.

... et vive le sport en plein air pour tous dans une vallée qui évitera de bétonner à outrance pour le plaisir de quelques uns !
Cordialement,
JPG
-
autres projets : école transport
sécurité
2014 11 17 09 : 31
Je suis favorable à une répartition des coûts entre commune et club.
Les promesses du passé ne doivent pas nous empêcher de regarder avec lucidité l'évolution de la situation sociale.
Cordialement,
PM
+ou-
avec finan-cement paritaire
2014 11 16 00 : 04
la construction des tennis couverts est-elle une nécessité? Le temps fait évoluer les raisonnements qui dépendent des contraintes auxquelles nous sommes soumis. Autant en 2008 le choix de construction des tennis couverts ne posaient pas beaucoup de problèmes car la situation financière de la commune était sans contrainte importante et qu'il était possible de mobiliser des subventions significatives et en ce temps là j'étais favorable, mais qu'en est-il aujourd'hui? La situation devient plus tendue: subventions réduites voir inexistantes, un coût beaucoup plus élevé et pour quel public?
Il ne me parait pas raisonnable que la commune puisse s'engager sur cet investissement même en partenariat avec la commune de Crolles car le coût réel va être très élevé. Une décision peut être toujours remise en cause avec un bon argumentaire. Aujourd'hui tout le monde doit faire des économies et nos collectivités doivent faire un effort important pour définir les investissements d'avenir et ne pas dépenser pour des travaux dont la nécessité n'est pas démontré si ce n'est pour quelques personnes privilégiées. Est-il raisonnable de dépenser 500 000 euros pour des tennis couverts et quid des dépenses de fonctionnement qui viendront s'ajouter?
Par ailleurs, il serait important pour nous habitants de Benin de connaître, le nombre de citoyens de notre commune qui vont bénéficier de ces tennis couverts.
Personnellement, si je me trouvais dans la situation, je choisirais de faire un partenariat avec le club de tennis en faisant 50/50 sur l'investissement et les frais de fonctionnement.
La commune pourrait avoir, par ailleurs, une politique d'incitation importante pour aider les habitants dans la lutte contre le réchauffement climatique en proposant des subventions aux foyers, en fonction des difficultés rencontrées et de leurs ressources. Notamment les personnes âgées qui ne peuvent avoir d'aide pour l'isolation de leur logement, car au-delà d'un certain âge ils ne peuvent plus demander de prêts pour financer les travaux.
Cet investissement, en l'état actuel et dans les conditions que nous connaissons me parait être une dépense inappropriée qui ne répond pas à l'intérêt général des habitants de la commune.
Cordialement,
AV
+ou-
avec finan-cement paritaire
2014 11 14 15 : 02
Le tennis couvert?  pour qui?
bien sur Que. non!! .
Une question de démocratie et de gestion saine de nos ressources communales
Cordialement,
PW
--
2014 11 13 19 : 03
En tant qu'ancienne élue sous le mandat André VIDAL/Nicole SECHAUD, je peux témoigner de notre travail sur l'étude de faisabilité et réalisation d'une couverture d'un des terrains de tennis existant.
Deux projets nous avaient été soumis pour un coût bien moins onéreux qu'actuellement.
Nos élus ne peuvent-ils s'inspirer de ce type de procédés, plutôt que d'être focalisé sur un complexe ?
Quelles propositions de couvertures :
   - Couverture toile synthétique, translucide avec châssis bois ou acier,
   - Structure toile tendue (simple peau et double peau),
   - Structure gonflable, couverture simple peau, double peau ou triple peau...
N'est-il pas plus important d'utiliser le financement des tennis couverts pour mettre en oeuvre un Plan Local de Déplacements à l'aube de l'ouverture d'un demi-échangeur sur notre territoire ?

Enfin pour terminer, que fait-on pour nos 15/18 ans ? Quel budget ?
Aucun lieu de rencontre digne de ce nom (ex. : Projo à Crolles) où des projets artistiques pourraient être montés (théâtre, musique, ...).
Lors de la dernière campagne municipale, après discussion avec des lycéens, étudiants, je me suis rendue compte que ces jeunes-là n'ont plus coeur à faire des activités sur la Commune.
Pas de réelle concertation quant à leurs besoins, leurs envies, leurs projets, ...
OEuvrons pour l'ensemble des Berninois dans des actions plus primordiales : circulation piétonnes et cycles, éclairage pour une meilleure sécurité (Parking Relais entre autre) et sur la RD 1090.

Cordialement,
SP
-
autres projets
ados, déplacements
éclairage
2014 11 11 13 :23
2ème message de JFC
Bonjour,
Merci de nous tenir informés de l'évolution de votre démarche.
A titre personnel je me suis toujours prononcé contre ces tennis couverts, je suis intervenu dans plusieurs réunions publiques, et parfois seul, pour dénoncer un choix qui ne me paraissait pas une priorité pour la commune. En matière d'investissement il serait plus utile pour un plus grand nombre d'envisager des travaux pour permettre le déplacement des cycles et piétons. Un exemple : le chemin de la Côte qui vient d'être regoudronné avec un beau revêtement qui ne laisse pas 20 cm aux piétons ! Et pourtant il était facile de faire ces travaux sur un terrain qui est communal (et qui risque de devenir intercommunal !).
Une quarantaine de réponses sur le blog c'est déjà bien. Pendant l'enquête publique, au début de l'année dernière, une pétition lancée rapidement par quelques personnes avait recueilli plus de 100 signatures. Si cela vous intéresse je peux vous les transmettre.
Nous n'avons aucune nouvelles du projet confié à un cabinet d'architecte, ni de son chiffrage mais on voit déjà que l'on engage des frais pour l'extension du parking du Cube en prévision de l'implantation des tennis. Et ceci bien sûr ne sera pas comptabilisé dans les dépenses pour ce projet ! Pas encore de délibération pour autoriser le maire à déposer un permis de construire. C'est obligatoire, mais va-t-elle le faire ?
Bien cordialement
JFC
XXXXXXX
2014 11 09 20 :43
Merci de me contacter au 04 76 08 93 59 concernant les Tennis couverts de Bernin.
Cordialement.
Cordialement,
MP
Contact téléphonique et entrevue : MP est hostile à ce projet bien que fervent joueur de  tennis . Il a participé à la commission municipale ad hoc où on lui a signifié qu’il était le seul opposant ! (NDLR)
-
2014 11 09 10 :39
Et si la Municipalité se montrait responsable en réorientant ses choix budgétaires et en abandonnant ce prétentieux projet de tennis couverts au profit d'un soutien financier pour la réinstallation de commerces au centre du village ? Contrairement aux  communes voisines qui voient se développer, avec bonheur, un petit commerce de proximité, Bernin se meurt. Un village dans lequel on ne peut même plus acheter un journal, ce n'est plus un village, c'est une cité-dortoir. Si ce n'est pas ce que vous souhaitez, Elus de Bernin, montrez-vous donc un peu créatifs!
Cordialement,
FZ
-
autres projets : commerces
2014 11 07 15 :42
Pourquoi pas un vélodrome ou un bassin olympique ? Il serait plus urgent d'entretenir les chemins en mauvais état ou réinstaller des commerces disparus ( épicerie et bureau de tabac ) !
Cordialement,
JB
--
autres projets : commerce
2014 11 07 12 :04
Bonjour à tous,
Permettez-moi de faire quelques remarques sur le contenu de ce tract:
D'abord le titre. Il me semble qu'il aurait été plus judicieux d'écrire "au bénéfice de qui?" plutôt "qu'au détriment de qui?", ce qui aurait permis de rebondir sur la phrase "au bénéfice d'une minorité", car pour l'instant on ne sait pas quel projet a été lésé. Pour protester efficacement, il faut que des propositions alternatives existent. Certaines sont-elles déjà dans le tuyau? Faut-il faire du saupoudrage ou avoir un gros projet? D'autre part, le co-financement avec Crolles est-il acquis, auquel cas il faudra contacter la municipalité de Crolles pour avoir leur point de vue. Il faudrait mieux argumenter pour que ce trct n'apparaisse pas comme un simple harcelement de la municipalité actuelle.
Cordialement,
RD
??
2014 11 06 18 :38
Bonjour à tous,
En tant que 1ère adjointe tout d'abord et ensuite comme maire, j'ai eu à traiter de la demande du Club de tennis
durant mon dernier mandat.
Voici mon avis.
Cette demande est très ancienne. A l'époque nous nous étions engagés à répondre à celle-ci dès lors que nous
aurions fait construire le gymnase et que son financement serait assuré.
Pourquoi cet engagement ?
Parce qu'à l'époque, le club :
-  avait un nombre conséquent d'adhérents,
- qu'il comptait parmi les plus actifs au sein de la Fédération Iséroise,
- que pour les jeunes engagés de par leur niveau en compétition, il leur fallait aller à Seyssins, voire Grenoble, au mieux à St Ismier.
Ce projet a donc été étudié ( implantation et architecture). Il a, bien sûr, fait l'objet d'une étude financière,
sachant qu'à l'époque, la Fédération avait admis une participation venant s'ajouter à une subvention du CG, peut-être également du
Ministère de la Jeunesse et des Sports. L'élue responsable était Maureen Timmins et elle a vraiment travaillé sur ce projet.
Malgré cela, il est certain qu'une somme importante restait à la charge de la commune.
Ces tennis couverts  ne se sont pas faits car les opposants au gymnase nous ont mobilisés et l'aboutissement de celui-ci passait
avant tout autre projet.
Vous connaissez la suite :  renvoi à la maison des quelques élus qui soutenaient ce projet dans l'équipe se représentant grâce, entre autre, aux
responsables du Club de tennis, mécontents de ne pas avoir leurs tennis couverts tout de suite....
Bref, aujourd'hui je ne sais pas si les arguments cités ci-dessus sont toujours valables.
Je viens de lire le compte rendu du CM d'octobre au cours duquel une délibération  a été prise à ce sujet mentionnant l'investissement
prévu, de qui peut-on attendre des subventions et l'accord toujours valable avec la commune de Crolles.
Ce genre d'équipement opposera toujours des habitants et des usagers sauf si la commune est suffisamment riche pour investir, non seulement pour sa réalisation, mais aussi pour le faire fonctionner.
Ne connaissant pas du tout les projets d'investissements futurs de la commune à cinq ans, par exemple, ni sa situation financière eu égard
aux diminutions des recettes provenant de l'Etat ou autres collectivités, il m'est difficile d'avoir un avis tranché....
Mais, bien évidemment, il me semble que d'autres projets pourraient passer en priorité : rénovation de la salle des fêtes, réfection des  chaussées
et notamment dans la traversée de Bernin....
Amicalement
NS
-
autres projets : salle des fêtes ; traversée de Bernin
2014 11 06 12 :52
Tennis couverts
En tant qu'ancienne capitaine de l'équipe fémine de tennis au club de Bernin et également en tant qu'adjointe au sport et à la culture d'une équipe municipale précédente, j'ai toujours exprimé mon soutien en faveur de la construction des tennis couverts. Je n'ai pas changé d'avis et j'apporte toujours mon soutien à ce projet. Le club de tennis de Bernin (TCB)  a toujours affiché une réussite, premièrement en termes de nombre important d'adhérents Berninois (une minorité certes comme dans toutes les associations, mais une minorité conséquente) et deuxièmement en termes de ses résultats exceptionels pour une commune de la taille de Bernin et ceci malgré le manque.  d'èquipements couverts.  Ce club attend depuis de nombreuses années ces terrains couverts ayant eu des promesses de la part de la commune à plusieurs reprises, des promesses jusqu'à maintenant jamais respectées.
Cordialement,
MT
++
Club dynamique, promesse
2014 11 06
Si la commune a l'argent pour un tennis couvert, pourquoi pas. Le tennis est un sport très populaire à Bernin et le club a beaucoup de membres, surtout des jeunes qui apprécient un club sur place et de pouvoir jouer toute l'année.
Cordialement,
DL
+
si la commune a les moyens
2014 11 05 09 :08
Je suis surpris que vous employez les mots "au détriment de qui"? et non pas "au profit de qui".
A part la mairie aucune activité n'est utile à l'ensemble de la population.
Le tennis a prouvé son utilité auprès des jeunes, des familles, et des adultes.Les activités sportives comme les autres doivent s'exercer régulièrement y compris les jours de mauvais temps.
Plus grave une commission a donné son avis, et a permis au projet de s'optimiser, il est regrettable de ne pas en tenir compte, et de contester APRES COUP. Aucun de vos prédécesseurs n'a contesté l'existence des tennis, dans le passé !
Quant au coût, il a été réduit, et cela faut parti des investissements sur le long terme.
Sur 20 ans cela ne correspond qu'à 25.000 EURO !...
Si vous avez des projets, exposez les !
Cordialement,
PB
++
promesse, intempéries, seulement 25K€ /an pdt 20 ans !
2014 11 04 20 :37
Effectivement ne semble pas une priorité . Par contre techniquement dans la mesure ou déjà vote est il possible de revenir dessus ?
Me semblerait plus judicieux d'utiliser cette somme pour aider un commerçant a installer sur Bernin ..par exemple
Cordialement,
BD
-
autre projet : commerce
2014 11 04 17 :09
Je suis tout à fait d'accord avec vos arguments : il me parait plus acceptable d'utiliser cette somme pour un projet bénéficiant à un plus grand nombre de Berninois.
MERCI DE NE PAS UTILISER MON ADRESSE MAIL QUI EST PROFESSIONNELLE.
Cordialement
FL
-
2014 11 03 10:28
Le tennis couvert ne me parait pas pertinent par rapport aux coûts et le nombre de personnes concernées.
Il y a sans aucun doutes d'autres choses à faire qui concerne plus de monde.
De plus nous sommes déjà dans un cas de crédit toxique.
Il devrait y avoir une totale transparence sur les coûts, le business plan.... et pas juste une somme pharaonique totale sans explication.
Merci,
Cordialement,
CP |
--
2014 11 02 09:10
Effectivement, il convient au moins de faire le calcul du rapport du coût du projet sur le nombre d'adhérents au club de tennis (donc calculer le coût par bénéficiaire) pour vérifier que ce projet ne constitue pas une quasi-confiscation de l'argent public au profit d'une minorité, comme on peut le craindre. Dans ce calcul, il faudra penser que les devis sont souvent dépassés ... Le coût de construction sera sûrement faramineux mais il ne faut pas oublier le coût d'entretien. Et des tennis n'ont-ils pas déja été financés dans la communauté de communes du Grésivaudan ?
Ce calcul est d'autant plus important que les coûts des activités périscolaires grèvent le budget.
Merci de votre action
Cordialement,
PT
-

2014 11 02 08:37 :
Bonjour,
Habitant Bernin depuis 20 ans, je pense que le cube + terrains de tennis découverts suffisent à la pratique de ce sport.
Si dans des périodes de crise comme nous en traversons actuellement la municipalité juge opportun de telles dépenses, et qu'il n'y a pas mieux à faire, alors baissez nos impôts.
Ces courts couverts seraient actuellement un luxe irresponsable.
Cordialement,
BC
-
autre projet : baisser les ompôts
2014 11 01 20:17
Il est très difficile de garantir la pérennité d'un club de tennis. Nous avons sous les yeux la gabegie du stade des Alpes à Grenoble (toutes proportions gardées). Ce n'est donc pas une priorité, mais si les utilisateurs le veulent, qu'ils contribuent.
Cordialement,
JCP
+ou-
avec finan-cement paritaire
2014 11 01
14:34
Favoriser le projet tennis couverts est inadmissible pour la poignée d'adhérents à ce club.Il y a d'autres projets qui profiteraient à une majorité de berninois.
C'est également un moyen de désendetter la commune en supprimant les tennis couverts
Cordialement,
JML et IL
--
autre projet : réduire la dette
2014 10 31 21:36
Je suis bien d'accord avec vous, je pense qu'il y a d'autres priorités dans la commune que les tennis couverts. Une consultation de la population sur ce sujet serait nécessaire.
Cordialement,
DG
-
référendum
2014 10 31 20:08
Veuillez trouver ci-dessous le message que j'avais envoyé aux élus de l'époque et au commissaire enquêteur en mars 2013.
Cordialement
DQ
Objet : Enquête publique concernant l'implantation de tennis couverts à Bernin
Le groupe de travail
J'ai été membre du groupe de travail sur l'implantation de tennis couverts sur la commune de Bernin. Les élus de Bernin avaient proposé la formation de ce groupe dans le cadre d'une politique de concertation sur des sujets considérés comme suffisamment importants pour une majorité de la population berninoise, ce qui est bien le cas en ce qui concerne le projet tennis couverts.
Le groupe de travail comportait 3 élus, un technicien de la mairie (indispensable), 3 dirigeants / représentants du tennis club, 7 habitants riverains et non riverains, dont certains membres du tennis club. La motivation première d'au moins certains riverains était, de façon assez évidente, de défendre l'environnement de leur lieu de résidence, en particulier en ce qui concerne le lieu d'implantation de ces nouveaux tennis. Si on exclut les 3 élus et l'employé de mairie, qui logiquement devaient avoir une position neutre, se pose objectivement la question de la représentativité du groupe avec 3 dirigeants du club, au moins un membre du club, au moins deux membres avec des intérêts de voisinage à défendre. Reste au mieux 4 membres sans intérêt particulier à défendre. L'impression que j'ai eu du groupe, mis à part ce problème majeur de représentativité, est qu'il a travaillé de façon  correcte, sauf lors du rendu des conclusions en réunion publique devant un parterre  peu fourni, dans la mesure ou le projet et les conclusions ont été de fait présentés par le président du club.
Ma position personnelle est assez différente des conclusions retenues par le groupe de travail. S'il est certain que le tennis au niveau d'un club comme celui de Bernin est tout à fait profitable à de nombreux égards (pédagogie, détente, jeunesse,...) il est justifié que les citoyens dans leur majorité puissent poser des questions fondamentales concernant le budget qui est élevé (770.000 euros TTC), sa priorité par rapport à d'autres postes budgétaires en période de crise, ou encore le bien-fondé de cet investissement alors qu'un développement durable apparaît de plus en plus nécessaire à l'équilibre et au bien-être de la vie communale.
Si les élus (dont je faisais alors partie) s'étaient, sans doute un peu hâtivement, engagés au moment des élections en promettant la réalisation de tennis couverts, ils s'étaient aussi engagés à réaliser en priorité le PLU ou encore à réaliser un réseau conséquent de déplacements doux (pistes cyclables, chemins piétonniers). Aujourd'hui on ne voit aucune de ces réalisations, qui logiquement devraient constituer pour la population de Bernin des urgences majeures par rapport aux tennis couverts.

Contexte intercommunal.
Tout d'abord il n'y a pas de règle générale dans le domaine des installations tennistiques couvertes, les réalisations effectuées étant liées à la dynamique du club, la politique sportive de la commune et bien sûr ses moyens financiers.
D'après le site de la FFT et celui de la ligue Dauphiné-Savoie, dans la CCPG dont fait partie BERNIN il y a 12 clubs de Tennis homologués de 12 communes différentes.
Ces douze communes représentent environ 50000 habitants pour 2500 licenciés soit 5% de la population. Ces douze clubs disposent aujourd'hui de 44 courts extérieurs et de 5 courts couverts (répartis sur 3 installations à savoir Crolles un court, Saint-Ismier deux courts, Montbonnot deux courts). On peut noter une disparité dans les dossiers, à savoir par exemple que Montbonnot dispose de deux courts pour 140 licenciés, Crolles un seul pour 430,et St-Ismier 2 pour 290 licenciés.
Compte- tenu de la taille de Bernin qui compte 350 licenciés dont 30% sont extérieurs à la commune il est intéressant de considérer :
- La possibilité d'un projet intercommunal plutôt qu'individuel.
- L'état des installations existantes et l'échéancier de remise à hauteur des 4 terrains existants (tous les 15 ans environ pour un coût unitaire de 10000 à 20000 EURO.)
- La dynamique du club, son évolution et la stabilité de son fonctionnement. Dans le cas de Bernin cette condition est parfaitement remplie.
-Le coût de fonctionnement  et la gestion de l'installation.

Mes conclusions
Un effort important a été fait par le Tennis Club de Bernin pour convaincre les élus du bien-fondé d'implanter des tennis couverts sur la commune. En d'autres périodes (par exemple non confrontées à une crise majeure) le projet, une fois bien pensé, n'aurait sans doute pas posé tant de questionnements. Désormais il apparaît risqué et déraisonnable de planifier la réalisation de ces deux tennis couverts sur le budget 2013 (qui n'est pas encore voté). En effet, sauf erreur de ma part,  le projet de budget pour 2013 propose des investissements en hausse très significative (5,3 Meuros) pour lesquels le projet tennis (777 keuros TTC) représente 15%, alors que les recettes faiblissent. La situation est donc assez critique et nécessite une attention accrue pour contenir les dépenses.
En lien avec l'aspect budgétaire, il y a aussi la question des priorités au niveau de la commune et de la majorité des Berninois. Il apparaît légitime de se demander si un investissement de cette taille pour une réalisation au service de moins de 10% de la population est prioritaire.
Enfin le Plan Local d'Urbanisme (PLU), qui était la priorité des priorités dans le programme municipal et qui logiquement conditionne la planification d17e l'urbanisme, en est toujours au stade initial d'établissement du Projet d196'Aménagement et de Développement Durable (PADD).
Cette sit15uation particulière justifie pleinement de consulter l'ensemble des Berni14nois, au moins par une enquête/questionnaire publique véhiculée par13 les élus à travers du bulletin municipal, voire par un referendum local.  En effet la loi autorise le conseil municipal à décider de soumettre à référendum local tout projet de délibération relatif à une affaire de la compétence de la commune.
Si après consultation des Berninois il est décidé de poursuivre le projet en 2013 ou plus tard, le projet existant reste à affiner y compris pour en faire une réalisation << durable >> comme cela semble rentrer dans les objectifs des dirigeants du club (utilité ou pas d'un chauffage, etc...)
Bernin, le 14 Mars, 2013
Cordialement,
DQ
-
référendum
2014 10 31 17:50
Je supporte votre tract concernant les tennis couverts. Il y a tellement bien plus prioritaire et les taxes sont déjà trop élevées pour Bernin
Cordialement,
SB
--
autre projet : baisser les téxes
2014 10 31 17:27
je ne suis pas d'accord pour ce tennis.il y a autre chose de plus important avant ce tennis
Cordialement,
JB
--
2014 10 31 17:20
En cette période ou les impôts locaux vont augmenter en raison de la diminution des dotations de l'état. Il faut remettre ce projet en question.
Cordialement,
MV
-
2014 10 31 13:58
Je trouve ce projet exorbitant d'autre chose plus importante sur Bernin sont à faire les routes celle de craponnoz qui est horrible aucune sécurité pour les piétons pour quelque personnes qui font du tennis le maire veut nous endetter non je suis contre ce projet
Cordialement,
JF
--
autre projet : chem de Craponoz piétons
2014 10 31 12:29
Bonjour,
Je suis contre la construction d'un tennis couvert . Merci pour l'action menée contre ce projet.
Bien cordialement,
Cordialement,
YR
--
2014 10 31 10:31
il serait préférable de refaire les routes, et d'enterrer les lignes électriques que de faire des tennis couverts.
Cordialement,
CV
--
autres projets ; routes, lignes éléctriques
2014 10 31
13:14
Pensez aux 250 enfants présents le mercredi au tennis et aux sports de plein air, et pensez qu'il pleut aussi le mercredi pendant l'année scolaire
Cordialement,
B
++
250 enfants, intempéties
2014 10 30 15 : 24
Je suis totalement opposé à la construction de ce tennis. La commune est suffisamment endettée.
De plus le contexte économique actuel ne le permet pas.
Si des personnes le souhaitent je leur propose de faire une souscription participative ou aller s'inscrire dans des salles existantes. De plus ils devront payer tous les frais annexes chauffage, entretien, rénovation des cours ect...
Cordialement,
JLP
-
avec finan-cement paritaire
2014 10 24 00 :15
Bonjour,
Je suis d'accord avec les termes de votre tract. Je rappelle qu'une pétition dans ce sens avait été signée en mars 2013 par plus de 130 personnes.
Si vous souhaitez des informations sur ce dossier vous pouvez me contacter.
Cordialement
JFC
--


1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Pour les mêmes raisons économiques qui ont conduit Crolles à se retirer des projets de tennis couverts, Bernin doit s'en dégager.
    D'autres sources de financement existent, faisons confiance aux partisans de ce projet pour les trouver.
    Pour ma part, j'ai toujours pensé qu'il y avait d'autres urgences, et que le coût, toujours sous-estimé, de l'investissement et du fonctionnement d'un tel équipement était au-dessus à la fois des besoins généraux et des moyens de notre collectivité.

    Cordialement,

    MV

    RépondreSupprimer